Cinquième réunion du Comité consultatif du Programme des espèces d’arbres CITES (CTSP)

Photo by Stephane Bidouze / Shutterstock.com

Cinquième réunion du Comité consultatif du Programme des espèces d’arbres CITES (CTSP)

December 18, 2019

29 Des experts de 15 pays représentant le Comité consultatif du CTSP ont été réunis à Lomé, au Togo, le 04 décembre 2019 lors de la cinquième réunion tenue en marge du 55 Conseil international des bois tropicaux (CIBT).

La réunion a été ouverte par les remarques de la Secrétaire générale de la CITES, Mme Ivonne Higuero. et, par le chef d’unité de la coopération multilatérale en matière d’environnement, la Commission européenne, M. Hugo Schally.

Mme Higuero a invité le comité à prendre note, à examiner et à guider les progrès accomplis depuis la dernière réunion organisée en marge de la dix-huitième réunion de la Conférence des Parties à la CITES (CoP18, Genève, 17-28 août 2019). Elle a en outre annoncé que depuis lors, tous les contrats avaient été signés et que la plupart des premiers versements avaient été décaissés.

M. Schally a souligné l’importance de ce programme et il s’est félicité de l’excellente coopération de longue date entre la CITES et l’OIBT et notamment à travers le CTSP. Il s’est déclaré satisfait du retour positif que les pays ont signalé à la session du CIBT lors des discussions sur le point 10 a) ii) de l’ordre du jour sur la coopération avec la CITES.

Mme Sosa-Schmidt (coordinatrice du programme CITES pour les espèces d’arbres) a expliqué que lors de la quatrième réunion du Comité consultatif à Genève, il avait été convenu que le Secrétariat vérifierait si les Bahamas pouvaient être remplacées par Cuba. La raison en est que le CTSP doit avoir des membres à part entière du Comité consultatif qui ont des projets actuellement financés et mis en œuvre dans le cadre du Programme des espèces d’arbres CITES. L’ex-membre des Bahamas a accepté la proposition, c’est pourquoi M. Jorge Álvarez Álvarez, directeur général d’ORASEN, de Cuba, a été désigné pour remplacer Mme Danielle Hanek Culmer des Bahamas.

Il a été noté que la composition du Comité consultatif sera publiée sur le site Web du CTSP. Mme Sosa-Schmidt a expliqué qu’il s’agissait d’une réunion exceptionnelle qui a invité la participation de nombreux observateurs venus de pays africains participant au 55e ITTC et qui ont des projets financés dans le cadre du Programme CITES pour les espèces d’arbres.

Mme Sosa-Schmidt a renvoyé les participants aux rapports d’étape dans les trois régions, résumant que les coordonnateurs régionaux continuaient d’aider les organismes participants à finaliser les accords et à prendre les dispositions administratives; le financement a atteint tous les pays sauf deux (2); avec des contributions en nature de chaque pays, les agents d’exécution pourraient commencer la mise en œuvre des projets et elle a rendu compte des activités globales mises en œuvre jusqu’à présent (par exemple, des experts ont été identifiés et recrutés après que le mandat des projets ait été élaboré avec l’aide des coordonnateurs régionaux; le travail sur le terrain a commencé en certains pays comme le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, la Malaisie et le Viet Nam, ceux qui ont reçu leurs premiers versements de fonds nécessaires à la mise en œuvre des activités sur le terrain).

Mme Sosa-Schmidt a également expliqué aux participants que chaque projet comportera trois niveaux d’évaluation au-delà du travail de suivi effectué périodiquement. Les évaluations comprendront: 1) des missions d’évaluation effectuées par les coordinateurs régionaux; 2) une évaluation externe indépendante; et 3) missions ROM envoyées par la Commission européenne.

M. Steve Johnson (OIBT) a partagé avec les participants les expériences de deux évaluations à mi-parcours réalisées pendant le programme OIBT-CITES. L’objectif de l’évaluation était de se concentrer sur les domaines où des problèmes se sont produits, afin de garantir que les agences exécutives feraient mieux de travailler en mettant en œuvre les recommandations fournies par les évaluateurs.

Le Secrétaire général de la CITES a passé en revue les progrès accomplis jusqu’à présent dans l’administration des travaux du programme en Afrique, en Asie et en Amérique centrale et du Sud et dans les Caraïbes.

Mme Sosa Schmid a présenté le plan de suivi de la mise en œuvre et les évaluations à mi-parcours pour 2020 qui pourraient se poursuivre au début de 2021.

Dans l’ensemble, au cours de la réunion de 1h30, les participants ont eu un aperçu général des progrès du programme CITES sur les espèces d’arbres ainsi que des questions financières.

Le nouveau site Web du programme a été présenté et tous ont noté qu’il sera lancé avant la fin de 2019.

Mme Sosa Schmidt a expliqué que les ateliers régionaux sont conformes aux rapports d’étape pour chaque région et a en outre annoncé qu’il y aurait une réunion internationale vers la fin du projet CTSP pour partager les enseignements tirés et discuter de la façon de procéder avec les résultats des projets. Elle a également indiqué qu’il y aurait une éventuelle réunion internationale sur l’identification cofinancée par l’OIBT avec la contribution des États-Unis et que d’autres ordres du jour et dates sont en cours de discussion avec d’éventuels cofondateurs.

La réunion a été clôturée avec succès en notant que la prochaine date et le prochain lieu du 6ème Comité consultatif seront en collaboration avec le Comité CITES pour les plantes à Genève fin juillet 2020.